Viva-cités imagine la ville de demain

Viva-cités imagine la ville de demain

19 Sep 2012

Rennes Métropole organise un temps de concertation et de prospective sur la ville à l’horizon 2062. Pendant une semaine, conférences, ateliers et spectacles se succèderont sur l’Esplanade Charles de Gaulle et dans le Liberté. Un rendez-vous dans lequel le numérique aura une place à part, étant présent dans de nombreuses thématiques.

« Préparer le futur projet métropolitain », voilà l’objectif que s’est donné Viva-cités d’après Daniel Delaveau, Maire de Rennes et Président de Rennes-Métropole. Pour y arriver, les habitants sont invités à un temps d’échange du 29 septembre au 7 octobre sur la « place des cultures ». Un temps fort qui s’inscrit dans « la tradition de réflexion prospective » de la Ville, avec les précédents Rennes au futur (1993), Citévision (1999) et Envie de Ville (2005). Des débats se sont déjà déroulés dans 25 communes, afin d’apporter une vision métropolitaine sur le temps de la manifestation.

Des animations pour comprendre et imaginer le numérique

Au milieu de toutes les thématiques traitées, le numérique constituera un axe fort, avec un Village qui lui sera dédié dans le Liberté. Cet espace se veut un lieu de réflexion autour des usages numériques, mais aussi de transmission d’informations à travers des ateliers. Il sera animé par la Cantine numérique, l’association Bug, le Laboratoire de Fabrication numérique (LabFab) et Rennes Métropole, avec une zone dédiée à l’Open data. Plus largement, il sera possible d’y croiser des associations, artistes, universitaires qui viendront faire part de leurs actions et leurs travaux.

Parmi les rendez-vous récurrents, on retrouvera ainsi des ateliers quotidiens de découverte électronique, pour petits et grands. Le Wiki-Rennes proposera une permanence et l’espace Open data des modules pour comprendre comment réutiliser des données (dataviz, carto party). Surtout, un espace Agora proposera des conférences à toutes heures, sur les sujets qui traversent le numérique : édition, culture, logiciel libre, éducation, développement durable, bidouille, entreprise…

Quelle ville numérique demain ?

Plus largement, les problématiques des nouvelles technologies seront traitées dans différents espaces de Viva-cités, ayant pour but une vision prospective à 50 ans. Conférencier dans l’espace central du Liberté, Jeremy Rifkin abordera ainsi la 3ème révolution industrielle et Alain Renk la ville sans limites. Une partie plutôt portée sur l’expérimentation sera également visible dans l’Apark 2.0, sorte de cube géant trônant au milieu de l’Esplanade de Gaulle. Mais aussi : la maquette 3D du territoire, une conférence sur les Smart-cities, l’inauguration d’ImaginLab, une table ronde sur le NFC…

Au delà de l’aspect réflexif, ce grand rendez-vous offrira la possibilité d’avoir un panorama de l’impact du numérique en 2012. Une opportunité aussi de se poser la question de la place qu’il aura demain dans la société et dans la ville : des outils de travail totalement dématérialisées ? Une meilleure maitrise de la consommation énergétique ? Une réappropriation technologique des objets du quotidien ? Des questions qui auront une place importante dans les débats, car agissant sur le fonctionnement d’une métropole et donc sur son projet de développement.

Programmation du Village numérique :

Plus :
Le blog de Viva-cités
La page Facebook de Viva-cités

Billets similaires :

No comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Il se passe toujours quelque chose au Village numérique - Viva-cités - [...] A lire, le programme détaillé. [...]