Mobile Monday : faites du sport grâce à votre mobile

Mobile Monday : faites du sport grâce à votre mobile

26 Sep 2014

La conférence de septembre 2014 portée par Rennes Atalante et la Cantine numérique portait sur les rapports entre mobile et sport. Un secteur en pleine expansion, avec de nombreux produits développés utilisant smartphone et objets connectés. Focus sur 3 d’entre eux développés dans l’Ouest.

Web application, objets connectés, appli mobile, les outils pour faire du sport ne manquaient pas lundi 22 septembre 2014 à la Cantine numérique. Le Mobile Monday, co-organisé par la Cantine et Rennes Atalante traitait en effet de la thématique « Sport et mobile ». Il faut dire que les smartphones, tablettes et autres bracelets connectés servent de plus en plus à monitorer notre activité sportive, voire à proposer un programme d’activités physiques. C’est d’ailleurs ce que fait « 7 minutes workout », une application créée par Alexis Creuzot. Elle « sert de coach » d’après son concepteur, avec une série d’exercices pendant quelques minutes. Son développement fait suite à une étude qui avait conclu à la possibilité de ne faire du sport que 7 minutes par jour pour perdre du poids ou entretenir une condition physique, sous réserve d’une bonne intensité.

Alexis Creuzot en est aujourd’hui à sa 6ème version de l’application. Il totalise 130 000 téléchargements, avec un pic important au démarrage, « l’effet première place dans l’app store » comme il l’explique lui-même. Aujourd’hui, il y a en moyenne 1000 personnes qui déclenchent l’application chaque jour, mais pour une durée moyenne de 54 secondes et non 7 minutes. Il rencontre néanmoins un beau succès auprès d’un public féminin, témoin les quelques articles dont il a pu bénéficier dans la presse féminine. Les évolutions ont surtout porté sur l’énoncé par la voix du temps ou de l’exercice, pour éviter de reprendre le téléphone en main et préciser où le sportif en est.

Mesurer sa performance à travers le ressenti

Pour les professionnels, Stéphane Morin propose « Training Load Pro », une application qui renseigne l’activité des sportifs pro et leur ressenti. Objectif : obtenir la meilleure performance. A l’origine, il s’agit d’un « projet universitaire », qui était « support de la thèse » de Stéphane Morin. Par la suite, la SATT Ouest Valorisation lui a « proposé un budget avec 3 zéros » pour « développer le projet ». Aujourd’hui, il compte 300 utilisateurs dont 120 professionnels, parmi lesquels l’équipe de football de Troyes (Estac). L’universitaire regroupe à chaque fois des données, pour trouver les meilleurs ingrédients de la performance, notamment en terme de charge de travail. Le commercial est géré par ses soins, car « il y a qu’un sportif qui rentre dans un vestiaire ».

Dernier volet abordé, le magasin L’ick de Martine Cloarec et Alban Amice. Il propose des « produits connectés autour du sport, de la santé ». Des outils qui, pour un prix abordable, permettent là aussi de mesurer la performance sportive, mais plutôt dans une pratique amateur. Outre les bracelets qui recueillent des données lors d’un footing, les 2 associés ont présenté Zepp. Il s’agit d’un capteur de mouvement qui permet par exemple d’améliorer son swing au golf. Présenté sous forme d’un gant, il permet de connaître la vitesse du club et de voir sa position en 3D. Autant d’outils qui montrent que le sport s’est déjà bien approprié la révolution des objets connectés, au point de devenir un marché porteur pour les créateurs d’application.

Plus :
Le podcast du Mobile Monday

Billets similaires :