La Nurserie veut développer des startup à Malestroit

La Nurserie veut développer des startup à Malestroit

18 Déc 2014

Cet accélérateur cherche à attirer des startup dans le Morbihan, afin qu’elles s’y développent et créent des emplois. Il s’appuie pour cela sur de l’hébergement gratuit et l’appui d’un entrepreneur du numérique reconnu.

« Malestroit est une ville généreuse qui sait recevoir ses invités », telle est la traduction que fait le Maire Bruno Gicquello, de la devise de la commune, écrite en latin sur le fronton de la Mairie. La mise en place de la Nurserie numérique en est la parfaite illustration. Cet équipement, qui a vu le jour l’été dernier, vise à accompagner des startup pour une durée de 9 mois. Mise en place par l’association pour le développement du Pays de Malestroit, la Nurserie bénéficie du soutien de Christian Guillemot, PDG de la société AMA. Tous les projets accompagnés par l’accélérateur peuvent ainsi avoir accès à l’ensemble du groupe Guillemot, dont Ubisoft, Gameloft, Guillemot corp.

L’idée de départ est « d’aider des entrepreneurs à créer des entreprises » d’après Christian Guillemot. Un objectif qui doit permettre de « créer de la richesse sur le territoire » ainsi que des emplois. Pour attirer les entreprises et les talents dans la commune d’environ 2500 habitants, la Nurserie propose un hébergement gratuit de l’entreprise dans ses locaux, mais aussi pour les porteurs de projets dans des appartements. Pour le fonctionnement au quotidien, plusieurs structures accompagnent les startup, là aussi gratuitement, avec une option leur permettant de passer à un service payant si celui-ci est satisfaisant. Une stratégie qui paie car l’accélérateur a été intégré à la candidature French Tech de la métropole rennaise.

A ce jour ce sont environ 10 projets qui sont accompagnés avec des typologies très différentes. Pour certains, il s’agit d’entreprises opérant purement dans le numérique, à l’image de On Rewind, ce lecteur vidéo interactif. Mais d’autres concernent plutôt le croisement de filière comme Cotation Bovin ou l’Artisan Français. Un nouvel appel à projet devrait être lancé en mars 2015 pour les startup voulant intégrer le programme de l’accélérateur. Ils pourront bénéficier de l’installation de la fibre, qui vient d’avoir lieu à Malestroit et à la Nurserie. Tous les ingrédients seront ainsi réunis pour faire décoller les startup.

Plus :
Le site de la Nurserie numérique

Billets similaires :