J’ai testé pour vous le MOOC @addict

J’ai testé pour vous le MOOC @addict

9 Jan 2015

Les MOOC, ce nouveau mode d’apprentissage, d’autoformation fait de nombreux émules, et combien d’entre nous n’a pas un jour fait la bonne résolution de suivre un MOOC dans son ensemble. Mais concrètement comment on fait ? Pendant 6 semaines je vais tester pour vous le MOOC @addict proposé par l’Université de Nantes. 6 semaines dédiée à « l’addiction numérique » si tant est que l’on puisse parler d’addiction numérique, 6 semaines pour tester le fonctionnement MOOC. Une série de « j’ai testé pour vous » tel un retour d’expérience sur le fonctionne d’un MOOC. Semaine 1 … 

Après une inscription sur la plateforme FUN il y a quelques semaines, je reçois régulièrement des mails d’informations sur le MOOC, me rappelant la date de lancement. MOOC @ddict?

Alors le MOOC @ddict, comment il fonctionne ?

6 semaines, et une segmentation de chaque semaine avec dès le mardi matin des fils de discussions avec des questionnaires et un forum et une fin de semaine qui se termine avec un webinaire en public. A cela est associée une demande de contributions et un bilan de la semaine.

Le micro trottoir introductif est assez dynamique et la première partie de interactive donne envie de s’impliquer, de poser des questions. Personnellement je n’ai pas pu me déplacer à Nantes pour assister en live au webinar, mais en le réécoutant, j’ai pu constater que les questions posées sur le forum ont été reprises pendant le webinar. Petit bémol, revisionner 45 minutes de conférence nécessite d’être capable de se dégager un temps d’écoute. J’ai choisi de le mettre en fond comme une radio. Enfin je m’interroge sur l’intérêt de passer par la plateforme FUN, la rediffusion du webinar étant en accès libre. 

Et sur le contenu ?

La 1ère semaine est essentiellement consacrée à la définition de la notion d’addiction. Qu’est-ce que l’addiction comportementale ? Y a-t-il de bonnes ou de mauvaises addictions ? Addiction ou usage abusif ?

Le numérique est rapidement abordé. Numérique comme outil de lutte et de préventions mais paradoxalement numérique comme un appel vertigineux qui ne s’arrête jamais et qui génère des « addictions comportementales » aux jeux (phénomène Candy Crush), aux réseaux sociaux (notion de crise identitaire et du besoin d’échanger en permanence), jeux d’argent, addictions sexuelles, … Marc Valleur, psychiatre, chef de service du centre médical Marmottan à Paris et Jean-Luc Vénisse, professeur en psychiatrie, fondateur du service d’addictologie du CHU de Nantes et de l’Institut Fédératif des Addictions Comportementales essayent de répondre à un maximum de questions pour poser le décor de l’addiction. (revoir le séminaire)

Ce que je retiens de cette 1ère semaine ?

Côté contenu, cette 1ère semaine a repris les fondamentaux de la notion d’addiction et la notion de « numérique » n’a été que très peu abordée. Cependant le partage des points de vue, le partage d’expériences, la notion de frontière entre usage excessif et addiction est assez intéressant. Par ailleurs la forme de ce MOOC m’est apparue différente des autres MOOC très « descendants » que j’ai pu essayer de suivre. Ici les enseignants et les étudiants sont sur le même pied d’égalité pour réfléchir aux usages et aux pratiques.  Attendons donc  la 2ème semaine qui devrait aborder nos usages du numérique. Et si vous aussi vous suivez ce MOOC n’hésitez pas à donner votre avis !

Billets similaires :

No comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. "Vous semblez présenter un usage problématique d'Internet" Mooc @ddict semaine 2 - Le Mag numérique | Le Mag numérique - […] semaine pour le MOOC @addict. Souvenez vous de la 1ère semaine. La deuxième semaine se déroule sur le même…