Startup primée par EPA: Voyager Sans Bouger

Startup primée par EPA: Voyager Sans Bouger

31 Mar 2015

La rencontre régionale des startups Entreprendre pour Apprendre a récompensé mercredi 18 mars les projets de deux équipes d’étudiants de l’université de Rennes 1. Découvrez aujourd’hui Voyager Sans Bouger, prix « Coup de coeur des spectateurs ».

Voyager et partager

Voyager Sans Bouger fait rimer voyage et partage. Ce site met en relation des voyageurs et des personnes qui cherchent un produit typique introuvable localement, et que le voyageur pourra leur rapporter. Le paiement se fait à la commande via le site sécurisé, le demandeur et le voyageur convenant d’une éventuelle contrepartie.

La remise du produit se fait idéalement en main propre, autour d’un verre ou d’un repas. Chez Voyager Sans Bouger, le transport se prolonge par un échange autour du voyage, et le contact online débouche sur une rencontre dans la « vraie vie ».

Du besoin à l’étude de marché

Comme souvent, l’idée est venue d’un besoin personnel : comment retrouver cette marque incomparable de sirop d’érable rapportée lors d’un voyage ? En retournant le chercher au Canada. Mais voilà, on n’y va pas (forcément) tous les matins… alors que d’autres personnes, localement ou régionalement, feront certainement le voyage. VSB permet donc d’entrer en contact avec les voyageurs prêts à « voyapartager ».

La viabilité du projet a été vérifiée par une étude de marché réalisée auprès de 450 personnes, dont les trois quarts se sont déclarées intéressées par un tel service. Sur cette base, l’équipe a pu lever 1025 euros grâce à KissKissBankBank pour couvrir les premiers frais.

Conseillée par Yann Raoul (Kelbillet-Gopili) et Morgane Hemery (Hemery Factory), la startup a décidé de se rémunérer en prélevant une commission de 10% sur les transactions réalisées.

Lancé fin mars, le site enregistre les premières annonces de voyages et demandes de produits. Une nouvelle version est déjà en cours de développement car l’équipe compte bien mener son projet au-delà du championnat national le 7 avril.

Entreprendre pour apprendre

Lors de la rencontre régionale, étaient également en lice Synon, une app d’agenda partagé que nous vous présenterons demain ; E3: une entreprise événementielle de mise en relation d’artisans RGE et de particuliers voulant faire réaliser des travaux (Université Rennes 1), Trotti’Park : un projet de parking pour trottinettes (Lycée De La Salle) et Bon débarras, qui optimise la vente d’occasion d’objets de particulier à particulier (Lycée De La Salle).

Le programme Entreprendre pour apprendre a pour objet de favoriser l’esprit d’entreprise chez les jeunes et de les mettre en situation d’appliquer leurs apprentissages par des tâches et objectifs concrets. Chaque année, le réseau EPA, présent dans vingt-deux régions, accompagne plus de 22 000 jeunes, avec des programmes adaptés aux différents âges: Notre Commune (écoliers du CE2 au CM2), Mini-Entreprises (collégiens et lycéens) et Start Up Programme (enseignement supérieur).

Plus
Le site de Voyager Sans Bouger
le compte Facebook
sur Twitter

Billets similaires :