Une application dédiée aux fondamentaux de l’écriture

Une application dédiée aux fondamentaux de l’écriture

8 Mai 2015

Apprendre à écrire sur un cahier numérique ? L’essai pourrait être transformé. À Rennes, un laboratoire de recherche et une société développent une application destinée à l’apprentissage de l’écriture cursive, sur tablette hybride, dans les écoles.

C’est l’un des 10 projets sélectionnés par l’Etat pour les investissements d’avenir e-éducation. En juin prochain, deux classes de maternelle rennaises testeront pendant 3 jours une application destinée au futur cahier numérique des écoliers. Développé par un laboratoire de recherche de l’Irisa et un éditeur de logiciel rennais, Intuiscript s’attaque à l’apprentissage de l’écriture sur tablette pour les enfants âgés de 3 à 7 ans. Doté d’un moteur de reconnaissance et d’analyse des tracés développé par l’équipe Intuidoc, la solution propose des exercices et des templates pour développer les indispensables gestes graphomoteurs. Au programme : reconnaissance des formes, usage des doigts ou du stylet sur tablette hybride pour réaliser des formes géométriques et des lettres cursives.

« Cette technologie est déjà utilisée par des cabinets de graphothérapie. Nous allons maintenant développer 10 modules spécialement adaptés aux besoins des élèves de maternelle et des enseignants », explique Eric Anquetil, responsable de l’équipe Intuidoc qui a développé les briques d’expertise de la solution. Pour lui, le numérique constitue un « apport majeur, valorisant et complémentaire » à l’apprentissage de l’écriture sur papier. Grâce à l’analyse automatique et en temps réel des tracés, les enfants comme les enseignant disposent d’une évaluation instantanée de l’exercice demandé. Sens et ordre de l’écriture, retour sur la position du stylo, fluidité du geste, le spectre des feedbacks est large : « le professeur aura le choix de recourir ou non à ses données car il y a des moments où il faut laisser de la liberté à l’enfant », précise le professeur à l’Insa de Rennes.

Une solution numérique version e-éducation

Partie prenante du projet sur le volet pédagogique, l’Académie bretonne juge que l’application numérique est un plus pour la qualité d’enseignement. « Son usage est stimulant pour l’enfant et permet de diversifier les situations d’apprentissage », assure Corinne Gontard, adjointe à la Directrice Académique des Services de l’Education Nationale du Morbihan pour le 1er degré. Pour elle, Intuiscript introduit dans les classes un « travail différencié qui s’adapte au rythme et au besoin de chaque enfant ». De leur côté, les professeurs garderont la main sur l’étendue des exercices accessibles et sur les scénarios d’apprentissage ouverts lors de chaque séance de travail. Ils peuvent également configurer la solution « pour qu’elle colle à leurs habitudes de travail, leur pédagogie et leur savoir-faire », précise Eric Anquetil.

Quant à la relation parents-école, l’évolution des apprentissages sera archivée dans le cahier numérique. « Les données seront hébergées dans le cloud et accessibles via les espaces numériques de travail propres à l’éducation nationale », précise Corinne Gontard.

Un cahier numérique en maternelle dès 2017 ?

En octobre dernier, cette solution a remporté l’appel à projets e-éducation -services et contenus numériques innovants pour les apprentissages fondamentaux à l’École- des investissements d’avenir. Les premières expérimentations lancées en moyennes et grandes sections rennaises, au mois de juin, permettront aux trois acteurs engagés d’obtenir des retours « sur l’acceptabilité de l’outil, son ergonomie et la réception qui en est faite par le corps enseignant », explique Laure Gilbert, de Script & Go, la société qui développe la partie IHM (interaction homme machine), logicielle, animations, interface et l’infrastructure réseaux nécessaire au déploiement du cahier numérique.

Dès la rentrée prochaine, près d’un millier d’enfants d’une quarantaine de classes bretonnes testeront à leur tour l’outil pendant 3 semaines. « En 2016, l’expérimentation se fera sur 3 mois et si elle est concluante, l’application sera proposée à l’ensemble des collectivités françaises (1) », précise Corinne Gontard. « Plusieurs villes importantes, ont déjà manifesté leur intérêt pour le cahier numérique », assure pour sa part Eric Anquetil. Des contacts ont également cours avec des pays européens comme l’Espagne, l’Italie ou encore l’Angleterre.

(1) Pour la maternelle et le primaire, les municipalités ont en charge l’équipement pédagogique de leurs écoles.

Plus :
Le module en Vscript en version grand public

Billets similaires :

No comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Une application dédiée aux fondamentaux de l’écriture | R'N'B : Rennes Numérique Bretagne ... et alentour - […] Article original disponible sur www.lemag-numerique.com […]