Quand le lit médical devient communicant

Quand le lit médical devient communicant

27 Oct 2015

Un lit qui vous surveille et vous donne accès à un ensemble de services de confort, de loisir et de sécurité. C’est ça le lit médical communicant : un concept simple qui change la vie des patients et facilite la tâche des soignants. Et une idée originale qui promet un bel avenir à la startup rennaise Télécom Santé.

En réalité, l’idée est née en deux étapes. La première date des débuts de Télécom Santé, une société créée en 2011 « pour accompagner les établissements de santé dans leur développement numérique », précise Sébastien Duré, l’un des deux cofondateurs. Cette première solution, baptisée MediaScreen, ajoute au lit médical traditionnel un écran tactile doté d’une interface simplifiée et monté sur bras articulé. Pour la personne alitée, c’est une fenêtre ouverte sur le monde : télévision, radio, presse, Internet, téléphone, visiophonie… Et pour le personnel soignant, un outil d’accompagnement couplé au lit du patient.

Le concept de lit médical communicant est venu dans la continuité. « Nous avions un équipement : le lit, qui est déjà articulé et motorisé. Nous avions une interface : l’écran tactile. Il ne restait plus qu’à connecter le tout à des capteurs pour ouvrir de nouvelles possibilités. » Aux services de loisirs et de communication avec l’entourage, le lit médical communicant ajoute une série de fonctionnalités. En termes de sécurité, il détecte la présence du patient et alerte en cas de chute, de problèmes d’énurésie ou d’agitation anormale. En termes de confort, il mesure la luminosité, la température et l’humidité de la chambre pour en affiner les réglages. Autre avantage, le lit connecté évite la formation d’escarres grâce à un programme de changement périodique de position.

Un projet collaboratif

Pour développer la solution, Télécom Santé s’est entouré de deux partenaires : un fabricant de lits hospitaliers de Vitré, MMO International, et un spécialiste des usages et de l’ergonomie, la plateforme de recherche LOUSTIC qui dépend de Télécom Bretagne. Le consortium a profité d’un appel à projets spécial PME lancé par Images & Réseaux pour mettre au point le produit en 18 mois. Les premiers exemplaires du Lit Médical Communicant seront mis sur le marché à partir de début 2016.

Partout où il est présenté, ce lit médical de nouvelle génération suscite de l’enthousiasme. Et ce d’autant que, « il n’existe rien d’équivalent ». Les perspectives de marché sont considérables compte tenu de la dimension du parc installé en France, « 400 000 lits rien qu’en court séjour », avec une intégration qui se fera « au rythme des renouvellements ». Outre les hôpitaux et cliniques, les établissements pour personnes âgées et services de maintien à domicile pourraient également être intéressés.

L’innovation est aussi économique

Par rapport à un lit médicalisé classique, le surcoût est raisonnable, inférieur à 20% dans le cas d’équipements haut de gamme. Surtout, il s’intègre aisément dans un modèle économique innovant, qui garantit le retour sur investissement : « Notre solution apporte une aide au personnel soignant tout en étant rémunérée par les services supplémentaires offerts au patient. »

Télécom Santé vise en priorité le marché français et francophone et commence à se structurer en vue de l’international. En parallèle, d’autres extensions du produit sont à l’étude car chaque rencontre d’un directeur d’établissement est l’occasion « d’un tas de nouvelles idées ».

Plus

Le projet Lit Médical Communicant a reçu le prix Innovation lors de l’édition 2015 des Trophées Loading the Future décernés par Images & Réseaux. Voir l’article.

Billets similaires :