Trovolone lance un crowdfunding pour développer l’industrialisation de sa box tout-en-un

Trovolone lance un crowdfunding pour développer l’industrialisation de sa box tout-en-un

21 Avr 2016

La start-up Trovolone (72, Le Mans) démocratise l’accès au numérique au profit des TPE et PME françaises en proposant des solutions simples, sécurisées et peu coûteuses. Elle conçoit la révolutionnaire.
Box numérique tout-en-un, actuellement en phase de pré-test. Afin d’accélérer son processus d’industrialisation, l’entreprise lance un crowdfunding privé par émissions d’actions ordinaires, d’un montant de 750 000 €, avec la plateforme SmartAngels. De la réussite de cette levée de fonds dépend une deuxième phase destinée à étoffer les équipes internes.

S’IMPOSER COMME LA MARQUE QUI DÉMOCRATISE VRAIMENT LE NUMÉRIQUE DANS LES PME

Avec l’ambition de démocratiser les services numériques à destination des TPE/PME, Trovolone articule sa stratégie autour de deux axes de développement :
Industrialiser la production et déployer la commercialisation en France de la TrovoloneBox : après 13 bêtas tests réalisés sur 2 ans, les premières livraisons grand public sont prévues pour mai 2016. Déployer une communication 360° : relations presse, SEO, événementiel, e-mailing, display…
En phase de pré-lancement, et déjà soutenue par Sarthe Développement, Le Mans Développement, La Ruche Numérique, la CCI Le Mans Sarthe, le CeCyF, ST Microelectronics et Images & Réseaux, Trovolone accélère son développement. La plateforme de récolte, ouverte jusqu’au 26 mai, présente le dossier financier de la société et les études en cours (accessible sur pré-inscription : http://inv estir.trovolone.fr/).
SmartAngels, plateforme de crowdfunding spécialisée en finance d’entreprise, start-up et PME/ETI, permet aux investisseurs particuliers et professionnels de financer des start-ups et PME de croissance, en actions ou en obligations.

 

LE MARCHÉ

Le marché des services numériques à destination des petites organisations est estimé à 4 Mds € en F rance*.
Il se divise en 3 segments :
Téléphonie d’entreprise, marquée par une série de fusions-acquisitions (Alcatel-Lucent en 2006 et Aastra-Mitel en 2014)
Réseau dispersé entre plusieurs petits acteurs
Stockage de données : ar rivée de nouveaux acteurs du Cloud (tels que Google Driv e, Dropbox,…) qui challengent les offres traditionnelles d’hébergement sur place (Windows Server)

 

Alors que ces segments atteignent leur maturité, Trovolone créé un segment de marché. Sa Box numérique tout-enun présente donc un fort potentiel de développement, sans
concurrence à ce jour. Parmi les services informatiques à destination des entreprises, les offres « SMACS » (social, mobilité, analytics, cloud computing, cybersécurité) présentent de fortes perspectives de croissance, estimées à +13% de chiffre d’affaires en 2015.

 

TROVOLONE INVESTIT LE MARCHÉ DE LA PROTECTION DES DONNÉES DES ENTREPRISES

Expert en sécurité informatique, c’est en travaillant dans les grandes entreprises du domaine que Téodor Chabin, co-dirigeant de Trovolone, s’est rendu compte que les PME et TPE n’avaient pas d’outils particuliers pour protéger leur système informatique ni leur réseau. Cependant, le manque de protection peut être un facteur d’échec pour certaines entreprises de taille modeste.
Il crée alors Trovolone en Ile-de-France en mai 2014, avec Hélène Bernardini, avec pour but de proposer une offre pour protéger l’entreprise et ses données, simplifier les usages des collaborateurs et sécuriser l’ensemble du parc informatique.
Ainsi, pour rendre accessible l’ensemble des outils informatiques et réseaux aux petites entreprises, ils offrent à la fois une Box numérique qui sécurise les flux et données des PME – équipement innovant et peu onéreux – et un panel de services qui vise à renforcer la sécurité des données des sociétés.

 

RAPPELS SUR TROVOLONE, «LES ROBINS DES BOIS DU NUMÉRIQUE»
Avec pour leitmotiv « La simplicité et la sécurité numériques pour tous », cette jeune entreprise française ambitionne de démocratiser l’accès au numérique de qualité (outils informatiques, réseau et télécom) aux petites entreprises souvent mal conseillées, mal accompagnées ou en manque de moyens. C’est son côté « R obin des bois »!
Grâce à son savoir-faire dans la sécurisation des systèmes d’information, elle conçoit un panel de produits et de services qui vise à protéger les données de l’entreprise, en s’appuyant sur des méthodologies issues du monde militaire et sur des technologies éprouvées. La rationalisation des coûts et des infrastructures est également au centre de sa démarche. Créée en 2014, l’entreprise mancelle emploie 9 personnes.
Trovolone : bien plus qu’une start-up high tech qui v eut prospérer !

Billets similaires :