Museomix, le premier « marathon culturel » repart en campagne pour la 6ème année

Nod-A, co-fondateur de Museomix et à l’origine du Makestorming, s’engage pour un musée plus ouvert, connecté et participatif. Museomix aura lieu du 11 au
13 novembre 2016, dans dix musées à travers le monde. Pour que le savoir-faire français en termes d’innovation sociale et de « faire ensemble » s’exporte.

 

Paris, le XX avril 2016 – Créé en 2011 et réalisé notamment grâce aux techniques de makestorming conçues par Nod-A, une société française créée en 2009 par Stéphanie Bacquère et Marie-Noéline Viguié, l’événement international Museomix, propose aux musées de s’ouvrir à une communauté de passionnés de culture, de technologies et d’innovation. Tous partagent l’envie de musées ouverts, connectés et participatifs et oeuvrent pour les faire évoluer dans ce sens.

 

Museomix : une communauté, des musées et 3 jours de « marathon créatif »

Museomix est un mouvement, une idée en marche, qui a pour objectif d’engager le changement dans les musées. Museomix adopte une “orientation-visiteur” et se focalise sur son expérience, son vécu. Un moyen de mieux prendre en compte ses motivations de visite au musée. Quand on sait qu’aujourd’hui les millenials, très consommateurs de réseaux sociaux, préfèrent découvrir l’art par ce biais (étude Invaluable), cet exercice prend tout son sens.

 

Le principe de Museomix : des passionnés de tous horizons (médiateurs, bricoleurs, designers, développeurs, graphistes, communicants, artistes, écrivains, scientifiques…) se réunissent pendant trois jours pour faire émerger de nouvelles idées et de nouveaux projets et proposer à tous d’être acteurs de notre culture commune. Ces personnes travaillent ensemble dès la conception des projets pour apporter plus de créativité par le croisement de leurs façons de faire et de voir. Cette diversité de talents est une des spécificités de la communauté Museomix, qui en fait toute la richesse et l’originalité.

 

Répartis par équipe, les participants partageront leurs idées, travailleront sur leurs projets et proposeront des scénarios réels de parcours, des mises en situation de visites, les plus proches de la réalité possible. Chacun sera installer et tester par les visiteurs le troisième jour.

 

Au terme de ces trois jours, la pérennisation des projets est encouragée et accompagnée tant que possible. Ce sont généralement les équipes elles-mêmes qui travaillent avec le musée, ou de façon indépendante, pour faire évoluer leurs prototypes vers une solution stabilisée.

 

 

Pour aider la communauté à travailler et à développer ses projets, Nod-A, co-fondateur de Museomix, créé des temps collaboratifs pour co-concevoir, développer et implémenter l’innovation.

En 2015, ce sont près de 1 000 participants qui ont participé à Museomix dans 10 musées et 5 pays différents.

 

A propos de nod-A

Fondée en 2009 par Stéphanie Bacquere et Marie-Noéline Viguié, nod-A a pour mission de transmettre les nouvelles cultures de la collaboration et du travail issues du monde numérique aux grandes organisations publiques et privées. nod-A a développé le Makestorming, une approche qui place le « faire » et la co-création au cœur des projets ; et pratique le « corporate hacking ». nod-A développe une vision du travail concrète, pragmatique et ambitieuse, diffusée avec plus de 200 sprints à travers le monde, et propose des outils de travail innovants pour prototyper et promouvoir des projets concrets. Plus d’informations sur http://makestorming.com/

Billets similaires :