Plug in labs Ouest connecte les entreprises avec les acteurs de la recherche publique bretons

Plug in labs Ouest connecte les entreprises avec les acteurs de la recherche publique bretons

17 Mai 2016

Créé en 2014, la plateforme Plug in labs Ouest associée à la base CRAFT de Bretagne Développement Innovation et au travail sur les filières d’excellence en Bretagne met la lumière sur les compétences de 120 laboratoires de recherche publiques, 300 équipes de recherche et 150 plateformes technonologiques. Perrine Franca, Chargée de mission cartographie des compétences à l’Université Bretagne Loire répond à nos questions.

Comment est né Plug in labs Ouest ?

Perrine Franca : Plug in labs Ouest est né de la volonté de l’Université Bretagne Loire, de la SATT Ouest Valorisation et de Bretagne Développement Innovation de fertiliser les compétences à l’échelle de la Bretagne avec un outil parlant qui faciliterait l’identification des acteurs de la recherche publique et leur mise en relation avec les acteurs économiques innovants. Il a pu voir le jour grâce au soutien de la DIRECCTE d’un financement FEDER, et du soutien de la région Bretagne.

Quelle est selon vous la force de l’outil ?

Perrine France : L’outil s’appuie sur plusieurs leviers importants. Tout d’abord un contenu quasiment exhaustif sur les compétences des labos,  les domaines d’innovation technologiques, les exemples de projets de R&D, les offres de technologies, les équipements, … Cela permet une recherche précise et efficace. L’autre force de l’outil est la mutualisation. En effet la synergie entre Plug in labs Ouest et les cartographies et les bases de données par filière de Bretagne Développement Innovation nous permet de faire le lien plus rapidement. Enfin avec la mise en place de l’outil nous avons simplifié le travail de mise à jour des fiches dédiées aux laboratoires de recherche que l’on retrouve sur plusieurs annuaires par exemple. Aujourd’hui une seule et unique mise à jour suffit. Le process est simplifié et plus clair pour tout le monde.

Quel retour d’expérience tirez-vous avec 1 année ½  de recul depuis le lancement de la plateforme ?

Perrine Franca : Tout d’abord il y a une grande satisfaction de voir que l’outil sert pour mettre en avant les compétences d’une filière sur un territoire. Pour ne prendre qu’un seul exemple, celui de la filière de la cybersécurité. Il y a un ancrage fort sur la Bretagne on le sait. L’action menée par le Pôle d’Excellence Cyber en est le témoin et avec notamment l’apport de Plug in labs Ouest  et du travail de Bretagne Développement Innovation et la MEITO sur les acteurs économiques pour lier l’univers de la recherche publique et les PME du secteur. L’outil est indispensable pour recenser et mettre en avant les acteurs de la filière. La synergie s’opère. Enfin avec le recul on sait dire que 20% de nos connexions mensuelles sont des entreprises. Les autres sont principalement des acteurs de l’accompagnement à l’innovation qui utilisent l’outil dans leur processus de recherche de partenaires, dans le cadre de montage de projet pour des appels à projet nationaux ou européens par exemple. Etre un outil au service de l’innovation du territoire était une priorité qui nous semble atteinte.

 Quelles sont les prochaines étapes ? Un élargissement géographique ? De nouvelles fonctionnalités ?

Perrine Franca : Tout d’abord nous avons en effet des développements techniques en cours pour notamment améliorer le référencement de notre outil et également pour optimiser le moteur de recherche avec un travail sur les recherches connexes et les synonymes. Par ailleurs bien entendu Plug in labs Ouest ambitionne d’élargir ses frontières. Des discussions sont en cours aujourd’hui pour non seulement élargir avec les Pays de la Loire qui ont un outil similaire, mais également pour un Plug in labs qui serait déployable à l’échelle nationale (partenariat en cours avec l’Université Paris Saclay). Mais cela prend du temps. Difficile de vous donner des échéances. En tout cas c’est bien l’ambition.

Billets similaires :