Accélérateur public Angers French Tech : Bilan de 5 mois d’accélération

Accélérateur public Angers French Tech : Bilan de 5 mois d’accélération

7 Juil 2016

Initié en janvier dernier, l’appel à candidatures pour l’Opération Renard avait permis de sélectionner 8 projets innovants parmi les 31 dossiers de candidatures officiellement déposés. Les porteurs des 8 projets numériques retenus ont ainsi intégré l’accélérateur Angers French Tech en mars dernier et bénéficient depuis 5 mois d’un accompagnement spécifique et adapté aux exigences des startup.

5 mois pour tester son idée, son projet, apprendre vite et pivoter si nécessaire !

Portée par Angers Technopole, l’Opération Renard est déployée dans un esprit « startup ». L’accompagnement alterne des ateliers collectifs très pratiques, un suivi hebdomadaire avec un chargé de mission Angers Technopole, des conférences et de la mise en réseau : identification des réseaux pertinents et rapprochement avec des entrepreneurs du territoire.

Qu’apporte l’Opération Renard concrètement ?

L’un des objectifs de l’Opération Renard est de permettre aux porteurs de projets de travailler, approfondir et tester leur business model. La force du programme réside notamment dans l’alternance entre travaux collectifs lors des ateliers et suivis individualisés de chaque porteur.

Quelques témoignages …

 « Un accompagnement qui permet de structurer notre réflexion avec des outils et de la méthode » (Virginie – OkvCard)

« Des ateliers qui nous permettent de savoir comment on peut mettre en valeur notre produit […] Comment on peut vraiment sortir du lot » (My Jomo – Florian)

« Pouvoir échanger avec des personnes qui ont une vision différente, d’autres porteurs de projets qui n’ont pas les mêmes problématiques et d’avoir un retour très intéressant, très critique mais constructif » (Swaf – Jacques)

DemoDay du 28 juin : Rencontre avec les Renards

Mardi 28 juin 2016, était organisée la soirée de clôture de l’Opération Renard à l’Espace Culturel Saint Serge , l’occasion de découvrir les renards et leurs projets. Au cours de cette soirée qui a rassemblé de nombreuses personnalités de l’écosystème numérique Angevin, les renards se sont prêtés à l’exercice du pitch – ils avaient ainsi 5 min pour présenter leur startup et convaincre l’assistance.

Les projets, tous en lien avec le web, présentent des thématiques et secteurs d’activité divers tels que l’e-sport, la e-santé, l’agriculture, le végétal, les services à la personne ou encore des nouveaux modes de communication parfois connectés !

 

– Végébase® : Une base de données numérique de très haute qualité pour la connaissance et l’aide au choix des végétaux pour les jardins et les espaces verts. Conçue et optimisée pour faciliter les recherches, l’application web récence aujourd’hui plus de 15 000 photos, 133 000 plantes et plus de 650 000 valeurs sur les caractéristiques des végétaux et leurs usages. (contact : Caroline Gutleben / Gaëtan Duhamel)

– PMRStreet : Une application mobile GPS optimisée et pensée pour offrir gratuitement aux personnes à mobilité réduite un itinéraire fiable, sécurisé et sans obstacles. Pensée comme une plateforme collaborative et interactive, les utilisateurs ont la possibilité de signaler eux-mêmes des obstacles ou des points d’intérêts permettant ainsi une mise à jour en temps réel. (contact : Arthur Alba et Cyril Koslowski)

– MyJomo : Le badge connecté à affichage dynamique personnalisable en temps réel. Bien plus qu’un simple badge le « Jomo » est un véritable outil marketing dédié à l’optimisation de votre communication et de votre publicité sur lieu de vente. Actuellement développé pour la cible professionnelle, l’ambition du Jomo est de s’ouvrir au marché international. (contact Enric Caillau et Florian Benejean)

– Delivagri : Une plateforme collaborative en ligne mettant en relation acheteurs et vendeurs de produits agricoles. Conçue pour faciliter et sécuriser les « échanges » de matières entre ces deux cibles, la plateforme intègre notamment la gestion du transport des marchandises, la sécurisation des paiements ou encore un système d’évaluation du vendeur.

– MulteSports : Sur un marché en pleine explosion, MulteSports est une plateforme collaborative en ligne mettant en relation des joueurs (ou gamers), des streamers et des spectateurs passionnés de jeux videos. Elle permet de participer à des compétitions gratuites avec gains réels , de regarder des parties retransmises et commentées en direct ou encore d’organiser ses propres challenges (contact : Samuel Besnier et Antoine Caillebotte)

– OkvCard : Une application web et mobile offrant une alternative à la carte de visite papier. Okvcard vous permet de dématérialiser et centraliser vos cartes professionnelles et personnelles. Les nombreuses fonctionnalités de cette solution facilitent la création, l’échange, et les mises à jour automatiques et en temps réel de votre répertoire. 3 cibles principales : le grand public, les commerçants et les PME (contact : Laurent Mery)

– Mapstime : Une solution de cartographie commerciale nomade qui optimise les performances des équipes commerciales, salariées et/ou indépendantes. Grâce à la géolocalisation et la visualisation du portefeuille clients et prospects, elle permet de définir des plans de journée pertinents, de suggérer des actions commerciales tout en intégrant des outils de reporting. D’abord développée pour la cible commerciale, l’application Mapstime s’adapte aussi aux techniciens itinérants. (contact : Cédric Moreau)

– Swaf : Une solution pour la prévention, l’éducation thérapeutique et l’observance de la bonne hydratation. Bien plus qu’un simple objet connecté, le verre SWAF devient un véritable compagnon du senior au quotidien. Discret, il émet signal lumineux indiquant quand il faut boire. Il permet également le recueil de données pour optimiser des services à destination des proches, des aidants ou du personnel soignant. (Contact : Jacques Rossard)

Quelles sont les prochaines étapes ?

L’Opération Renard prend fin ces prochaines semaines, pour autant l’aventure entrepreneuriale ne fait que commencer. Angers Technopole va poursuivre l’accompagnement individuel de ces entrepreneurs du numérique et ce, en fonction des besoins de chaque projet. Ces startuper sont maintenant acteurs de l’écosystème Angers French Tech.

Y aura-t-il prochainement de nouveaux « renards incubés » ?

L’augmentation du nombre de candidatures reçues lors de l’appel à projets (31 dossiers réceptionnés cette année), la qualité des candidatures et le rayonnement du sourcing démontrent le succès de cette seconde édition de l’accélérateur. L’objectif est bien entendu de reconduire le programme d’accélération et d’accompagner de nouveaux renards dans de prochaines éditions.

Rendez-vous à l’automne 2016 pour l’Opération Renard Saison 3.

Billets similaires :