Pourquoi le Crédit Mutuel Arkea a intégré la startup Leetchi

Pourquoi le Crédit Mutuel Arkea a intégré la startup Leetchi

21 Juil 2016

 

Intégrer une startup dans un grand groupe : Céline LAZORTHES (Founder and CEO Leetchi.com & MANGOPAY) et Ronan LE MOAL (CEO Crédit Mutuel Arkéa) nous ont expliqué lors du West Web Festival 2016 ce qui a motivé l’intégration de Leetchi au sein du Crédit Mutuel Arkea.

Leetchi, un mastodonte de la fintech

Plateforme collaborative permettant de créer une cagnotte en ligne et un portefeuille commun, Leetchi compte aujourd’hui environ 6 millions de clients dans près de 150 pays. Créée en 2009, elle a su s’imposer comme un acteur incontournable de la fintech. En 2013, elle a ajouté une corde à son arc en mettant en place la solution de paiement B-to-B Mangopay « dédiée aux marketplaces, à la consommation collaborative et au crowdfunding ».

 

Leetchi et sa levée de fonds très rapide

Céline LAZORTHES Céline LAZORTHES

Cependant comme Céline LAZORTHES l’a rappelé, Leetchi a bataillé deux années auprès des banques pour enfin obtenir la précieuse licence d’établissement bancaire. La seule banque qui lui a ouvert la porte et qui a cru en son concept n’est autre que… la banque Crédit Mutuel Arkea, qui « partage les mêmes valeurs humaines, communautaires et entrepreneuriales [1] » selon Céline LAZORTHES. Le Crédit Mutuel Arkea a soutenu la startup dès le début et a suivi son développement. C’est donc tout naturellement que ses deux acteurs se sont rapprochés et ont négocié le rachat de Leetchi. La startup était à un stade de maturité avancée, mais « il y avait beaucoup de croissance encore à aller chercher, il y avait beaucoup de demandes, notamment concernant Mangopay, on n’arrivait pas à répondre à ces demandes… il y avait des investissements marketing à faire ». Une levée de fonds a été initiée, et en moins de 3 semaines, 3 offres étaient proposées.  « Quand on est entrepreneur, ce qu’on veut c’est trouver le meilleur partenaire au meilleur moment pour faire grandir son projet » a commenté Céline LAZORTHES et cela va de soi, un bon partenaire doit avoir des moyens financiers et technologiques.

Crédit Mutuel Arkea, coup de pouce pour Leetchi

Ronan Le Moal

Ronan Le Moal

Pour Ronan LE MOAL, les raisons principales d’un rachat de startup sont les suivantes : la valeur de l’entreprise, l’identification d’un business model qui fait du sens et qui rentre dans la stratégie définie du grand groupe, et la solution ou le produit qui « complète une palette [du] métier ou explore des métiers sur lesquels [le grand groupe] n’est pas tout à fait ». Selon lui, il est important de « laisser l’entrepreneur mener la stratégie pour laquelle on l’a acheté » et ne pas changer l’ADN de la startup. Les synergies commerciales qui en découlent sont notamment une offre commune entre Mangopay et Payline, paiement virtuel du Crédit Mutuel Arkea.

Le rachat de Leetchi pour 50 millions d’euros a été statué en septembre dernier et va permettre à Leetchi de passer à la vitesse supérieure et d’accélérer son développement.

 

[1] « #FINTECH Crédit Mutuel Arkea rachète la startup Leetchi pour plus de 50 millions d’euros », Maddyness, https://www.maddyness.com/finance/levee-de-fonds/2015/09/22/leetchi-arkea/

Billets similaires :

One comment

  1. La fintech intéresse de plus en plus les grands groupes bancaires qui ont vu ce marché passer d’une euphorie à un véritable levier de financement. Les solutions anti crise et anti décroissance ont la côte !