Sens marin, les ressources numériques au service de la formation pour les acteurs du secteur maritime

Après Ido4pro, la 2ème jeune pousse Brest Iroise que nous présentons aujourd’hui est Sens marin, jeune pousse qui développe des parcours numériques de formation pour les acteurs du secteur maritime.

Pascal Le Claire a créé Sens Marin en octobre 2015. Il entame ainsi une deuxième carrière professionnelle après 32 années dans la « Marine ».  A son actif : 18 années de navigation, il a été Commandant du De Grasse, de la Moqueuse, de la Somme, puis 6 ans dans le domaine de la formation. Il a achevé sa carrière en tant que directeur de l’enseignement de l’Ecole Navale et responsable formation de la chaire de cyberdéfense des systèmes navals. Sa première carrière achevée il a recherché une activité liée au domaine maritime, variée et permettant d’exprimer sa créativité. « J’ai souvent constaté le manque de connaissance du milieu maritime de la part de gens qui parfois même sont ceux qui conçoivent des systèmes pour ce milieu. Ne le connaissant pas, ils n’intègrent pas toujours les risques et les spécificités» souligne Pascal Le Claire.

Pour développer ses activités il se rapproche du Groupe ProRisk qui souhaite développer son activité dans la maîtrise et la sauvegarde des espaces maritimes. Le Groupe apporte une assistance globale à travers des actions de conseil, d’ingénierie et de services dans les domaines de la sécurité et de la sureté maritime, de la lutte contre tous les trafics illicites (piraterie, immigration clandestine, pêches INN…), du développement harmonieux de la pêche et de l’aquaculture. Son offre s’adresse aux opérateurs publics et privés (extrait du site web du Groupe). Ensemble ils élaborent une offre de formation pour les métiers de la surveillance et de l’intervention en mer. Elle consiste en des parcours modulaire de quelques semaines à base de cours théoriques, de simulation et de pratique en mer. Dans le domaine de la sûreté, la numérisation des systèmes de protection et l’explosion de la cybercriminalité conduisent ces partenaires à développer leurs compétences en cybersécurité pour s’adapter aux besoins de leurs clients.

Aujourd’hui Sens Marin cherche des partenaires pour développer des parcours numériques de formation (MOOC, SPOC) à l’attention des acteurs du secteur maritime : en particulier les PME.

 Les activités de Sens marin

1/ Ingénierie pédagogique pour les secteurs maritime et connexes comme le soutien, la supervision et la surveillance côtière.

2/ Formation au management de projet maritime, adaptée au besoin du client. « Une formation de courte durée, 2 jours, pour apporter les clés du monde maritime à un chef de projet qui améliorera sa compréhension du milieu et donc son autonomie.»

3/ Formation de référent cybersécurité au sein de PME
(1 journée). « Il s’agit de transmettre les bons usages qui sont à respecter ainsi que l’autonomie dans la réflexion. La formation a été construite selon le référentiel de la D2IE (la Délégation interministérielle à l’intelligence économique) ».

4/ Formation de référent à la cybersécurité dans le secteur maritime (1 journée). Il s’agit de la même offre que celle décrite ci-dessus, mais appliquée aux spécificités du milieu : risques pour les navires et les infrastructures portuaires, par exemple.

4/ Conseil pour la réalisation de projet maritime.

Billets similaires :