La réalité augmentée, bientôt outil-clé du bâtiment

La réalité augmentée, bientôt outil-clé du bâtiment

16 Nov 2016

Superposer à la réalité du chantier des éléments qui ne sont pas encore construits… Dévoiler ce qui se cache derrière un mur ou un plafond… La réalité augmentée pourrait bien révolutionner les métiers du bâtiment. D’autant que la modélisation numérique, le BIM, transforme le secteur en profondeur. Artefacto saisit l’opportunité en menant de front deux projets R&D.

Dans le secteur du bâtiment, la transformation numérique n’a rien d’optionnel. Elle s’impose progressivement à tous avec la généralisation du BIM (Building Information Modeling). Une maquette numérique du bâtiment qui est aussi « une mine d’informations à exploiter » selon Didier Mainard, directeur R&D d’Artefacto. La société éditrice de logiciels installée près de Rennes pilote deux projets R&D destinés à créer une ligne de nouveaux outils basés sur le BIM et la réalité augmentée pour les professionnels du bâtiment.

Le premier, AR’n’BIM, concerne le suivi du chantier de construction. Son objectif : faciliter la visite de chantier en permettant de superposer ce qui est prévu à ce qui est déjà réalisé. Par exemple : « Nous sommes à l’intérieur d’un bâtiment où il n’existe que les structures porteuses. À l’aide de la tablette, on pourra visualiser les passages de câbles en pointant la caméra de la tablette sur les réservations. L’information existe dans la maquette numérique. L’idée, c’est de fournir un moyen d’accès très intuitif à ces données en les visualisant en 3D directement sur le site. Et donc de détecter très rapidement un problème dans l’exécution des travaux. »

Fonctionnement similaire pour le second projet, AR’n’BUILD, sauf qu’il s’agit cette fois de maintenance d’un bâtiment existant. « Imaginons une société en charge de la maintenance de la ventilation. Dotée de cet outil, elle pourra visualiser les gaines et équipements à travers les cloisons pour faciliter son intervention. »

La réalité augmentée en mode SaaS

Les deux projets, évidemment complémentaires, s’appuient sur les mêmes briques logicielles : « Nous récupérons dans la maquette numérique les éléments dont la personne a besoin à un moment donné pour les afficher en réalité augmentée à travers la tablette. » Le système à développer comprend un back office de gestion des projets, un service centralisé de traitement des maquettes numériques et des applications mobiles de visualisation des données traitées. Ces services seront accessibles par abonnement en mode Software as a Service. Une mécanique nativement conçue pour l’international dont Artefacto possède déjà la maîtrise : sa solution Urbasee de présentation sur le terrain de projets de maisons individuelles en réalité augmentée est déjà commercialisée sur ce principe.

Potentiellement, de fortes retombées

Didier Mainard, qui coordonne les deux projets, est particulièrement attentif à l’ergonomie et la facilité de mise en œuvre car « c’est la condition de l’adoption ». Les professionnels ciblés, tels que les conducteurs de travaux et opérateurs de maintenance, ont l’habitude des outils mobiles, tant « ils ont toujours la tablette avec les plans sous le bras ». Il ne s’agit donc que d’ajouter un logiciel à la panoplie de ceux qu’ils utilisent déjà.

Quelles pourraient en être les retombées économiques ? « Si l’on considère la taille des marchés de la construction et de la gestion immobilière, les retombées sont potentiellement importantes, c’est clair. À notre connaissance, il n’existe pas encore de solution comparable. Mais ce sont des sujets où tout évolue très vite. Nous avons l’avantage de bien connaître le secteur du bâtiment par notre métier historique de promotion et de communication. Nous passons maintenant à des services liés à la construction et la maintenance. Il y a de la continuité et de la cohérence dans cette évolution. »

Les projets, en bref

Les deux projets R&D AR’n’BIM et AR’n’BUILD sont labellisés Images & Réseaux

AR’n’BIM (appel à projets PME 2015) réunit quatre partenaires :

  • Artefacto
  • Acsystème
  • École Centrale de Nantes
  • Egis bâtiment centre Ouest

AR’n’BUILD (appel à projets ADEME IPME PEBI) n’a qu’un partenaire, Artefacto.

 

Billets similaires :

No comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. La réalité augmentée, bientôt outil-clé du bâtiment | Rennes Numérique Bretagne - […] Source : La réalité augmentée, bientôt outil-clé du bâtiment – Le Mag numérique […]