WaveMeUp : à chaque conducteur sa radio

WaveMeUp : à chaque conducteur sa radio

21 Déc 2016

CreaWave et ses partenaires du projet WaveMeUp inventent un nouveau concept de radio pour la voiture. Un flux audio personnalisé aux goûts du conducteur, capable de délivrer des informations pratiques et contextualisées. Constructeurs automobiles, équipementiers, chaînes de radio…, tous se montrent fortement intéressés.

Tout part d’une exigence de sécurité. Les constructeurs automobiles s’intéressent de près aux interfaces vocales pour interagir avec le conducteur. Principal avantage : elles permettent de dialoguer sans mobiliser le regard ni les mains. Sauf qu’un tel dialogue a tendance à distraire le conducteur. Interagir avec des interfaces vocales pourrait être dangereux au même titre que de téléphoner en conduisant. « À l’inverse, une simple écoute réclame beaucoup moins d’attention cognitive », fait valoir Didier Cadic, de CreaWave. « D’où notre idée de créer un push audio qui ne réclame aucune interaction, donc très peu d’attention. »

Le métier de CreaWave est précisément la synthèse vocale. L’entreprise rennaise, filiale du groupe Acapela, a mis au point une technologie qui rebat les cartes de la spécialité. Flexiwave, basé sur le principe du Concept to speech, permet de produire des contenus audio de synthèse de haute qualité « pratiquement indiscernables de la parole humaine ». Des voix expressives qui peuvent être utilisées pour diffuser toutes sortes de messages : un journal météo, un message de guidage assisté par GPS, un bulletin d’information trafic, une alerte sur le niveau de carburant, une notification d’arrivée d’un message électronique… Ce qui amène tout droit au concept WaveMeUp : une radio construite sur mesure pour le conducteur dans laquelle viennent s’insérer les messages dont il a besoin.

La radio qui descend du nuage

Le principe. WaveMeUp est un flux audio en streaming acheminé via le web jusqu’au smartphone de la voiture, « mais toute l’intelligence est déportée sur le cloud ». Celle-ci est portée par une plateforme comportant notamment deux éléments : le séquenceur qui est l’algorithme de calcul du contenu en fonction du contexte et des préférences utilisateur, et le synthétiseur Concept to speech capable de générer les messages audio qui informeront le conducteur.

Le projet vient à peine de démarrer pour 24 mois de développement que déjà des clients potentiels se manifestent : « Nous avons de nombreux contacts avec des constructeurs et équipementiers qui se montrent tous fortement intéressés. Également avec des fournisseurs de contenus, de grandes radios généralistes, qui voient là un moyen de renouveler leur offre. Plusieurs modèles économiques sont envisagés, le plus probable étant une commercialisation en marque blanche. »

L’utilisateur au centre du projet

Reste à réaliser les développements et à les tester auprès d’utilisateurs. « L’acceptabilité et l’adoption sont les clés de la réussite. Le projet est basé sur une boucle de conception centrée utilisateur, avec des allers-retours permanents entre développements et expérimentations pour vérifier que l’on va bien dans le bon sens. La promesse, c’est de parvenir à plus d’agrément et plus de sécurité. »

Un tel concept existe-t-il par ailleurs ? Non selon Didier Cadic, pour qui le déblocage vient de la qualité amenée par le Concept to speech. « Ça devient possible parce que nous sommes capables de produire une qualité de synthèse vocale compatible avec la radio. À côté de la musique ou d’autres programmes, un ensemble de chroniqueurs virtuels pourra intervenir : une voix pour la météo, une autre pour la bourse, etc. L’objectif étant de créer une radio aussi vivante que n’importe quelle chaîne radio. »

Dans le cadre du projet, les développements se limitent au français. Mais déjà les partenaires envisagent de réaliser des démonstrations en anglais et en allemand : « Nous avons la volonté de très vite internationaliser le concept. »

L'équipe WaveMeUp lors du lancement du projet le 16 décembre

L’équipe WaveMeUp lors du lancement du projet le 16 décembre

WaveMeUp en bref

  • Projet de recherche collaborative labellisé Images & Réseaux et iD4CAR.
  • Aide au financement : région Bretagne/FEDER
  • Il réunit quatre partenaires : CreaWave, Acsystème, Mobizel et le laboratoire LOUSTIC (Université Rennes-2).

 

Billets similaires :

No comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Diaporamas Actualités (22/12/2016 - #vlrPhone #vlrFilter) « Galerie Photo de WhmSoft Services - […] d'Informations - WaveMeUp : à chaque conducteur sa radio - Le Mag numérique   Plus d'Informations - L'atelier du câble: vos…