Coup de projecteurs sur la Cité d’images

Coup de projecteurs sur la Cité d’images

27 Fév 2017

Après deux ans de recherche et développement, les sept partenaires du projet La cité d’images (LCI) étaient fiers de présenter l’avancement de leur travail collectif vendredi 24 février dans les ateliers de Spectaculaires à St-Thurial (35). Une cinquantaine d’invités ont eu le privilège d’expérimenter une innovation technologique d’immersion collective et interactive en réalité augmentée qui promet de révolutionner les réunions et grands événements publics.

L’équipe travaillait encore la veille pour cette première expérimentation en public. « L’expérience utilisateur est très forte dans ce projet, nous sommes impatients de voir comment le public va réagir et ressentir l’immersion collective. On a même un peu le trac », expliquait Romain Lebon-Mialdea, ingénieur chez Spectaculaires, quelques minutes avant l’arrivée des invités. A ce stade du projet, l’équipe a choisi de réunir amis et partenaires, ingénieurs High Tech, professionnels de la communication et de l’événementiel de la région Bretagne et Pays de Loire. Un questionnaire était distribué pour mesurer leurs impressions et encore améliorer le projet, ainsi qu’une séance de brainstorming organisée.

Une collaboration de l’idée à la technique

C’est grâce au pôle Images & réseaux, lors d’un comité de sélection et de validation de projet (CSV) qu’Eric Auffret, responsable Programmes d’Innovation chez HARMONIC (à cette époque encore Thomson Video Networks) et Erwan Mahé, responsable du laboratoire de recherche de l’Ecole européenne supérieure d’art de Bretagne (EESAB) se sont rencontrés. Lors d’une soirée, l’ingénieur et l’artiste se sont lancés le défi de réussir à faire communiquer deux foules à distance en leur permettant d’échanger des expériences émotionnelles collectives, en pensant d’abord aux grands événements sportifs. Ils se sont entourés de compétences très complémentaires en réunissant 7 partenaires  entreprises high tech, institutionnels et académiques : Harmonic, Spectaculaires, Artefacto, l’EESAB, l’ESC Business School, l’Institut Mines Télécom et Destination Rennes. Le projet, labellisé par le pôle Images & réseaux, a été retenu dans le cadre de l’appel à projet FUI 18 (Fonds Unique Interministériel). « Véritable challenge technologique, ce projet rassembleur est aussi une aventure humaine très enrichissante » se félicite Eric Auffret, coordinateur du projet.

L’immersion interactive à distance et à grande échelle

La technique qui mixe télécommunication, vidéo et son UHD , panorama 360° et réalité augmentée est compliquée techniquement mais le pari est déjà réussi. Pour la première expérimentation en public, deux espaces entourés d’écrans géants et de 4 vidéoprojecteurs d’images en Ultra HD (UHDVTV) étaient aménagés pour permettre à de petits groupes de se visualiser à distance dans un environnement synthétique. Jusque-là, rien de vraiment nouveau. Mais la surprise est que la solution de La Cité d’images permet, grâce à l’utilisation d’objets connectés, de s’amuser à modifier l’environnement visuel du public distant, en direct. Transformer le décor, simuler par exemple une catastrophe ou faire apparaître de nouveaux éléments visuels ou sonores… le public peut choisir parmi les objets connectés à sa disposition ou une application téléchargée sur smartphone pour piloter de la réalité augmentée.

Séduire les foules et le marché de l’événementiel

Le projet La Cité d’Images entend développer le concept pour des transmissions d’événements grand public en rapport avec la culture et le patrimoine, et les congrès multi sites pour les professionnels. « La technique désormais opérationnelle offre de multiples possibilités. Elle sera perfectionnée au fur et à mesure des opportunités et réaction du public pour procurer le maximum de plaisir. Réussir à recréer l’intention collective à partir d’objets individuels semble le plus difficile mais la démarche est particulièrement intéressante ». Destination Rennes, gestionnaire du futur centre des congrès des Jacobins* et partenaire du projet aura la primeur de bénéficier de cette innovation. « Ce lieu magique est une opportunité exceptionnelle pour La Cité d’Images et va permettre un cocktail extraordinaire » conclut Eric Auffret.

*Ancien couvent en cours de réhabilitation dans le centre de Rennes– ouverture prévue en 2018.

Plus d’info : www.lacitedimages.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Billets similaires :