Intuiscript remporte la R&D Battle

Intuiscript remporte la R&D Battle

6 Juil 2017

C’était le grand moment de l’Open Innovation Camp, le rendez-vous annuel de la communauté Images & Réseaux autour de sa dynamique collaborative. La compétition amicale entre projets R&D a livré son verdict : Intuiscript remporte la R&D Battle 2017. Parmi ses atouts, ce projet d’application sur tablette pour l’apprentissage à l’écriture se prolonge par un produit et une startup. Deux autres projets étaient en lice. Mandarin avec son gant à retour d’effort pour simulation en environnement virtuel. Et Capacity qui étudie le pouvoir d’agir : la capacité du numérique à transformer les usagers en acteurs de leur vie sociale, économique, politique…

Pas de jury cette année mais deux outils numériques pour recueillir les votes de l’écosystème Images & Réseaux. D’abord un sondage en ligne où l’on construisait son avis à partir de pitches vidéo des trois projets. Puis l’applaudimètre proposé par la startup brestoise Eqwall, qui mesure en direct l’intensité du soutien du public aux différents concurrents. Et au final, pas besoin de moyenne savante puisque les deux instruments ont placé le même projet en tête : Intuiscript est le grand vainqueur de la R&D Battle 2017. Une bataille conviviale en point d’orgue de l’Open Innovation Camp qui se tenait dans les locaux Audencia Bachelors, à Nantes, le 4 juillet.

Un projet EdTech fédérateur

Pour Benoît Jeannin, dirigeant de Script&Go qui présentait le projet, Intuiscript est d’abord « une belle histoire qui se construit depuis 5 ans ». Et un travail exemplaire d’une démarche collaborative centrée sur l’utilisateur, puisqu’il réunit des industriels, Script&Go et Microsoft, les chercheurs de l’équipe Intuidoc de l’IRISA spécialiste des interactions homme-document, et des enseignants et élèves de l’éducation nationale. « Nous travaillons avec 16 écoles qui nous donnent des retours au fur et à mesure que l’on avance. »

Intuiscript est une solution d’apprentissage de l’écriture sur tablette, avec stylet, pour enfants de 3 à 7 ans. « On analyse le tracé de l’enfant, ce qui permet de proposer un parcours personnalisé et différencié, adapté à chacun », dit la vidéo de présentation. Au-delà de la technique, Benoit Jeannin insiste sur l’objectif : « L’élément important, ce qui nous anime au quotidien, c’est réduire l’échec scolaire. Ce que nous apportons, c’est un outil d’écriture normale mais sous un format numérique. »

L’innovation technique est aussi pédagogique. Le premier produit issu du projet Intuiscript, dénommé Kaligo, se prolongera par d’autres outils tels qu’un cahier de suivi. Et demain « un ensemble de solutions que nous pourrons enrichir ». Le tout sera commercialisé par une nouvelle entité, Learn&Go, dédiée aux outils numériques pour le secteur éducatif. Un marché qui ne se limite pas aux frontières de l’hexagone : « Nous sommes en train de passer à l’international. À petits pas car on apprend en marchant. We learn as we go. »

R&D Battle Trophée

En compagnie de Gérard Le Bihan et Vincent Marcatté, Benoit Jeannin reçoit le trophée 2017 des mains de Stéphanie Géron-Blay

De l’industriel au sociétal

Preuves de la grande diversité de la R&D labellisée Images & Réseaux, les deux projets concurrents étaient de toutes autres natures. Avec d’abord un projet Mandarin à forte coloration industrielle. Son objectif : concevoir de nouvelles solutions permettant d’interagir de façon dextre, naturelle et intuitive en environnement virtuel. Et son principal résultat : un gant à retour d’effort. C’est-à-dire un exosquelette dans lequel on enfile les doigts, qui permet par exemple de ressentir un blocage lorsque l’on manipule une pièce lors d’une simulation. Au-delà de l’usage industriel, les partenaires envisagent d’autres applications : dans la recherche pour l’étude du mouvement, pour des applications de rééducation, et même en direction du grand public. Le projet Mandarin, terminé depuis juin 2016, était mené par le CEA LIST avec quatre partenaires : Haption, Renault, Inria Rennes Bretagne Altlantique et l’UTC Compiègne.

Le troisième concurrent du jour était un projet de recherche en sciences humaines et sociales. Capacity s’interroge sur le pouvoir d’agir, l’empowerment, que tout un chacun pourrait retirer du numérique. Dans le champ social, aussi bien que dans les champs éducatif, économique, politique. Capacity mène ses études en Bretagne et ailleurs afin d’observer ce qui se joue aujourd’hui du côté du pouvoir d’agir. L’analyse qui en découle ayant aussi pour objectif de déterminer ce qui crée les conditions favorables au pouvoir d’agir, afin d’orienter les politiques publiques par exemple. Le projet Capacity, toujours en cours, est mené par la FING, avec pour partenaire le GIS Marsouin (Institut Mines Telecom) et le CREAD (Université Rennes 2).

 

Plus

Crédit photos : Caroline Ablain

 

Billets similaires :

No comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Open Innovation Camp : l'art d'utiliser la R&D collaborative - Le Mag numérique | Le Mag numérique - […] Intuiscript remporte la R&D Battle […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.