Advalo passe la surmultipliée

Advalo passe la surmultipliée

6 Oct 2017

Lauréate Pass French Tech 2017… Sélectionnée avec un lot de jeunes pousses prometteuses pour un French Tech Tour aux Etats-Unis… En passe de finaliser une levée de fonds « significative »… Advalo change résolument d’échelle ! La startup rennaise, spécialiste du marketing prédictif, projette de doubler ses effectifs en un an et de s’ancrer aux États-Unis.

Durant ses trois premières années d’existence Advalo aura été relativement discrète. « C’était le temps de la construction », expose Olivier Marc, qui a fondé la société fin 2013. « Nous avons créé le produit, trouvé nos premiers clients, validé le modèle économique, bâti une équipe pour porter le projet… Aujourd’hui nous arrivons au temps 2, celui de l’accélération. »

Devancer les intentions du consommateur

Le produit en question est une plateforme de Marketing Predictif. Advalo Pulse est un logiciel commercialisé en SaaS auprès d’enseignes de la distribution. Son objectif : « transformer la manière dont une marque parle à ses clients » et générer du trafic en point de vente. Comment ? « Notre matière première, ce sont les données. L’historique des achats du client, ce qu’il regarde sur le site Internet, ses échanges avec le centre d’appels… Bref, tous les points de contact entre le consommateur et l’enseigne considérée. »

Des données en grand nombre que les algorithmes d’Advalo moulinent pour détecter, individu par individu, les signes précurseurs d’une volonté d’achat. « C’est du marketing écologique. Dans le sens où l’on bascule de campagnes commerciales de masse polluantes et intrusives vers un marketing à l’écoute du consommateur. D’abord comprendre quels sont les besoins du client avant de lui envoyer une offre pertinente au moment opportun. »

À coups de big data et d’intelligence artificielle

Dans les entrailles du logiciel on trouve du calcul big data pour « organiser les données » et « traiter en temps réel ». Également de l’intelligence artificielle pour « prédire et donner de l’intelligence aux données ». Des technologies de pointe qui font la différence, puisque la plateforme proposée par Advalo séduit « de belles références » dans de nombreux secteurs : prêt-à-porter, agencement de la maison, automobile, optique, voyages, hôtellerie notamment.

L’ambition nouvelle est de « capitaliser sur cette clientèle pour accélérer ». Gagner et visibilité et s’affranchir des frontières de l’hexagone grâce au renfort d’une levée de fonds « significative » en cours de finalisation. Fin 2018, Advalo prévoit un doublement de ses effectifs, une vingtaine de personnes aujourd’hui. Ainsi qu’une implantation outre Atlantique : « C’est un challenge. Si nous réussissons aux Etats-Unis nous aurons démontré notre capacité d’exécution à l’international. C’est aussi un marché en avance qui nous permettra d’apprendre plus vite et d’en faire profiter nos clients ici. »

Jouer collectif, dans une logique d’écosystème

Olivier Marc n’en est pas à son coup d’essai. Il avait participé, dans le nord de la France, à la création de Conexance MD. Une société de marketing direct qu’il a quittée pour lancer en Bretagne l’aventure Advalo. « Je suis breton. Venir à Rennes correspondait à un projet familial associé à un projet d’entreprise.  Nous avons ici un contexte très favorable pour créer : la proximité de Paris et des centres de décision, le cadre de vie, l’excellence académique qui fait qu’on n’a peu de problèmes de recrutement, de bons profils capables de se fédérer autour d’un projet… »

Avec toutefois la conviction que cet environnement propice gagnerait à se structurer autour de la science des données : « Au plus tôt nous parviendrons à un écosystème réunissant une masse critique de gens experts des données, au mieux nous nous porterons. » Si bien qu’Advalo est parmi les quatre startups à l’origine de l’initiative Breizh Data Club (voir l’article). « Nous sommes dans une dynamique d’ouverture et de partage. Il faut que l’information sur les données diffuse entre les gens du territoire. Travailler dans un esprit collectif, c’est aussi donner du sens à ce que nous faisons. »

 

Plus

www.advalo.com

7 lauréats Pass French tech du Grand Ouest à Matignon

Données : « Un virage qu’il ne faut pas rater »

 

Billets similaires :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.