Des réseaux vidéo « green » avec CONVINcE

Des réseaux vidéo « green » avec CONVINcE

8 Mar 2018

Le chiffre impressionne. L’empreinte carbone de l’internet sera deux fois supérieure à celle du trafic aérien en 2020. Avec pour premier responsable l’explosion du trafic vidéo. Peut-on imaginer des solutions pour optimiser la distribution de contenus vidéo ? C’est ce que s’attachait à découvrir un projet de recherche européen de grande envergure, CONVINcE, au travers d’une approche de bout en bout.

Quatre pays impliqués, 16 partenaires, 30 mois de recherche… le projet CONVINcE mobilisait des moyens à la hauteur de l’enjeu : optimiser la consommation énergétique et les émissions de CO2 des réseaux vidéo sur IP. Une urgence quand, selon l’indice VNI Cisco, 82% du trafic internet serait dédié à la vidéo en 2021. Et un impératif économique si l’on considère le montant de la facture d’électricité associée, d’autant que les prix de l’énergie risquent de s’envoler dans les prochaines années.

Des économies de bout en bout

Pour relever le défi, le projet adoptait une approche globale qui balayait l’ensemble de la chaîne de distribution vidéo. Depuis la tête de réseau où les contenus sont encodés puis diffusés, en passant par les différents étages des réseaux de distribution, et jusqu’aux récepteurs, télévisions, tablettes, smartphones, qui permettent de visualiser les contenus.

L’objectif était de rechercher les sources d’économie d’énergie sous tous les angles : architecture des réseaux, conception des matériels et des logiciels, protocoles d’encodage, protocoles de routage, technologies utilisées dans les terminaux… Le tout en tenant compte de deux préoccupations transversales : diffuser les principes de l’écoconception et les bonnes pratiques logicielles dans l’ensemble de la chaîne, et développer les méthodes et outils qui permettent de mesurer aussi bien la consommation d’énergie que la qualité d’expérience utilisateur (QoE). En France, les travaux se focalisaient notamment sur les réseaux virtualisés (SDN/NFV) et sur les réseaux mobiles.

Des centaines de millions d’euros épargnés

Raoul Monnier, Innovation Program Manager chez Harmonic, était le coordonnateur de l’ensemble du projet CONVINcE. Il insiste sur la pertinence de l’approche globale. « Nos travaux ont démontré que le standard d’encodage vidéo de dernière génération HEVC accroit la consommation des encodeurs de 50%. Mais aussi que ce standard réduit sensiblement la consommation d’énergie dans les réseaux et les terminaux grâce à une réduction de moitié du volume du flux vidéo. Ce qui induit, au final, un impact positif sur la dépense énergétique globale. »

Principaux résultats en chiffres. Si l’on adoptait les technologies explorées dans le cadre de CONVINcE, les économies réalisées se chiffreraient en centaines de millions d’euros chaque année en Europe : 90 M€ pour l’IPTV, 660 M€ pour la vidéo sur internet (OTT). Soit des gains respectifs de 13% et 14% pour chacun de ces services. Un autre résultat spectaculaire mérite d’être cité en exemple : les réseaux de vidéosurveillance pourraient réaliser jusqu’à 93% d’économies en adoptant une architecture virtualisée du type multi-tier.

CONVINcE : une démonstration de travail

CONVINcE : une démonstration de travail

Une visibilité européenne pour Greenspector

Parmi les partenaires du consortium, une startup nantaise : Greenspector. Dont le dirigeant, Thierry Leboucq, précise qu’elle est « éditeur de solutions en efficience énergie-ressources pour les domaines du mobile, du web et de l’IoT ».  Il témoigne du supplément de notoriété apporté par la participation à CONVINcE. « Notre objectif était de stabiliser notre capacité à mesurer la consommation d’un service numérique sur mobile. C’est un axe de R&D qui avait déjà été identifié en interne, et qu’on a pu accélérer grâce au projet. Même s’il n’y a pas eu de retombées immédiates, ça nous a permis consolider notre produit et de montrer que nous sommes capables de tenir le rythme d’un gros projet de recherche. C’était aussi l’occasion de monter notre savoir-faire dans un cadre européen. Et je pense qu’on a marqué des points. »

 

CONVINcE en bref

Projet Européen Celtic-Plus, d’une durée de 30 mois, terminé en septembre 2017.

Quatre pays impliqués : France, Finlande, Suède, Turquie

16 partenaires, dont cinq en France

  • Harmonic
  • CEA-LIST
  • Greenspector
  • Orange Labs
  • Telecom SudParis

Plus sur http://convince.wp.tem-tsp.eu/

 

Billets similaires :