Telimed, le numérique solidaire pour les plus fragiles

Telimed, le numérique solidaire pour les plus fragiles

5 Avr 2018

Son objectif : favoriser le maintien à domicile des personnes dépendantes les plus fragiles. La jeune pousse lannionaise Telimed expérimente un service basé sur des objets connectés, une plateforme numérique et une communauté d’aidants pour créer les conditions d’un accompagnement de proximité au quotidien.

L’entreprise Telimed, moins d’un an d’existence, est née d’une série de constats. D’abord l’augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes : « 200 000 nouvelles personnes chaque année » estime Aurélie Schaeffer-Morin, co-fondatrice de la société. Des situations souvent fragiles : « 60% des personnes dépendantes sont considérées comme défavorisées, car elles disposent de peu de moyens ». Des coûts d’hébergement élevés qui font que, par nécessité ou par choix, le maintien à domicile apparait la meilleure solution. Et puis des services d’assistance qui sont le plus souvent focalisés sur l’urgence : la détection de chute, le problème de santé. « Or on constate que 80% des demandes ne relèvent pas de l’urgence mais de besoins courants : faire ses courses ou une petite réparation. » D’où le positionnement de Telimed : « Notre objectif est de faciliter le maintien à domicile en répondant aux problèmes du quotidien. Il s’agit de rester à la maison, mais dans de bonnes conditions. »

Le numérique pour la mise en relation

Le principe du service. Le bénéficiaire dispose d’un objet connecté très simple. C’est un petit boitier, Telibox, doté d’un bouton d’appel et d’un haut-parleur de bonne qualité, donc une sorte de téléphone mains-libres simplifié. L’appel est relayé via internet vers une plateforme de service où un « coordinateur de proximité » prend en charge la demande formulée par la personne. Demande qu’il répercute ensuite vers une communauté d’aidants, « grâce à sa bonne connaissance du bénéficiaire et du réseau d’aide disponible localement ».

La notion de proximité est fondamentale. Si bien que le réseau des aidants est structuré en cellules locales, par « bassin de vie ». Les aidants sont des volontaires, des professionnels de l’action sociale, des membres de plateformes locales d’échange, ou encore des entreprises de l’économie sociale et solidaire. « Ces réseaux de proximité sont à la fois le cœur du système et un gros challenge pour les constituer. Une fois que nous aurons mis au point la méthode, il suffira de la reproduire sur d’autres bassins de vie. »

Equipe-TELiMED

Les trois cofondateurs : Aurélie Schaeffer-Morin, Jean-Claude Dubois et Eric Thibault (CEO)

Quelques milliers d’abonnements

Pour l’instant, l’heure est aux essais grandeur nature. Y compris avec le boitier Telibox disponible depuis peu en version prototype. « Pour lancer le service, nous procédons par expérimentations avec des utilisateurs. Par exemple avec l’Office HLM de Saint-Brieuc. Les premiers entretiens montrent qu’il existe une étape à franchir pour que l’usage se mette en place. Il faudra sans doute que nous soyons proactifs pour amorcer, que l’on appelle de temps en temps. »

Mais comment le service va-t-il se rémunérer ? « L’idée, c’est de réunir un nombre d’abonnés suffisamment important pour que le coût de chaque abonnement soit réduit. Quelques milliers d’abonnements suffisent, ce qui est peu en regard de la taille du marché. Nous sommes une entreprise de l’économie sociale et solidaire. Nous visons l’équilibre plus que le profit » observe Aurélie Schaeffer-Morin.

Dans le futur, le service Telimed est destiné à s’enrichir de nouvelles fonctionnalités. Parmi les projets R&D, deux sont en cours en partenariat avec des laboratoires. L’un utilise l’intelligence artificielle pour identifier des comportements inhabituels et générer des alertes. L’autre est un capteur de détection précoce de la déshydratation.

 

Plus

telimed.fr

Retrouvez Telimed qui exposera lors de la conférence Numérique & Santé du 24 avril. Celle-ci se tient à la Cité de la Voile à Lorient, sur le thème Quelle place pour les données dans la médecine du futur ? Programme et inscription

Telimed est membre Images & Réseaux.

 

Billets similaires :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.