PROFIL, des services haut débit pour la police et les pompiers

PROFIL, des services haut débit pour la police et les pompiers

22 Mai 2018

Les forces de sécurité disposent de réseaux mobiles privés que l’on appelle PMR. Problème, leurs débits sont insuffisants pour les nouveaux besoins : échanger des images haute définition, de la vidéo, interroger une base de données… Le projet PROFIL propose une solution sans équivalent : il ajoute des services haut débit dans la bande de fréquences réservée à la PMR, sans perturber le service existant.

Les réseaux mobiles classiques sont performants. Mais il suffit d’un concert, d’un match, ou a fortiori d’une catastrophe pour qu’il y ait engorgement. C’est notamment pour cette raison que les forces de sécurité utilisent leurs propres réseaux, appelés PMR pour Private Mobile Radiocommunications. Ils sont hautement disponibles, sécurisés, robustes et adaptée à certaines utilisations particulières comme les communications de groupe. Les technologies actuellement utilisées sont basées sur des réseaux de deuxième génération. Elles sont performantes pour des services voix et messages, mais incompatibles avec l’échange de gros volumes de données.

Le projet PROFIL démontrait la faisabilité d’une PMR haut débit tout en se fixant une contrainte de taille : faire en sorte que le nouveau réseau large bande s’insère entre les canaux bandes étroites alloués aux réseaux historiques PMR. Ceci, pour ne pas perturber le service bande étroite existant et donc permettre une transition sans rupture. « Techniquement, nous avons étudié différentes formes d’onde », explique Laurent Drouglazet, coordinateur du projet. Qui précise : « Au final, nous sommes parvenus à schéma très convaincant. La modulation retenue pour le système haut débit est le FBMC car elle permet de faire cohabiter les deux signaux sur la même bande de fréquences sans perturbation. » FBMC (FilterBank Multi-Carrier) est une technique de modulation dite « multi-porteuses à banc de filtres ».

En vue du passage à la PMR large bande

Les acteurs français sont très actifs dans le domaine de la PMR au plan mondial. Par ses travaux, PROFIL participait à la préparation d’une nouvelle génération de PMR à haut débit, gages d’une meilleure efficacité opérationnelle des forces de l’ordre et de secours. La suite dépendra des choix techniques de chacun des états lorsqu’ils décideront de passer à une solution large bande. Parmi les partenaires du projet, figurait TeamCast qui, selon Alain Untersee, poursuivait aussi d’autres objectifs : « Notre priorité était d’acquérir de l’expertise sur la modulation FBMC. Et donc de compléter le portefeuille des technologies maîtrisées par la maison. L’autre objectif étant de renforcer nos compétences en matière de caractérisation rapide d’un signal radio et de développement d’un banc de test automatique. Le FBMC constitue un bon candidat pour le développement de modems spécifiques. Notamment le reportage télévisuel en conditions difficiles qui est également un des marchés que nous adressons. »

 

PROFIL en bref

Projet soutenu pat l’Agence nationale de la recherche (ANR).

D’une durée de 36 mois, il s’est terminé en avril 2017.

Il réunissait quatre partenaires :

 

Billets similaires :