En direct de l’Opéra Comique en Ultra Haute Définition Phase 2

En direct de l’Opéra Comique en Ultra Haute Définition Phase 2

6 Mar 2017

Après de premiers tests concluants lors de grands événements sportifs (Jeux équestres mondiaux, Roland-Garros), le projet 4EVER-2 entame une nouvelle collaboration avec France Télévisions pour la production de Fantasio à l’Opéra Comique de Paris. Le 22 février 2017, l’équipe expérimentait sa solution de transmission d’images en direct et en Ultra-Haute Définition Phase 2 combinant 4K, HDR et audio orientés objets.

Lire la suite

Coup de projecteurs sur la Cité d’images

Coup de projecteurs sur la Cité d’images

27 Fév 2017

Après deux ans de recherche et développement, les sept partenaires du projet La cité d’images (LCI) étaient fiers de présenter l’avancement de leur travail collectif vendredi 24 février dans les ateliers de Spectaculaires à St-Thurial (35). Une cinquantaine d’invités ont eu le privilège d’expérimenter une innovation technologique d’immersion collective et interactive en réalité augmentée qui promet de révolutionner les réunions et grands événements publics.

Lire la suite

Et si l’avenir était aussi aux startups sociales ?

Et si l’avenir était aussi aux startups sociales ?

23 Fév 2017

Quand le monde du numérique et ses objectifs d’hypercroissance rencontre celui de l’économie sociale et solidaire, on obtient le concept de startup sociale. Une organisation qui utilise le modèle collaboratif et l’impact du numérique pour répondre aux enjeux sociaux et environnementaux. Entretien avec la nantaise Coralie Gaudoux, directrice de programme chez SenseCube, l’accélérateur de startups sociales de la communauté MakeSense. Lire la suite

L’Internet des Objets (obscurs)

L’Internet des Objets (obscurs)

26 Jan 2017

Par Sean Ginevan, Senior Director of Strategy, MobileIron

Sean Ginevan, responsable des partenariats technologiques stratégiques et du développement des nouvelles solutions intégrées chez MobileIron, est l’auteur de plusieurs articles sur le sujet de la mobilité en entreprise, et détient des brevets en protection des données mobiles et en communication unifiée. Il nous exprime ici la menace qu’il perçoit dans l’omniprésence des objets connectés dans notre quotidien et nous livre ses solutions pour s’en protéger.

Lire la suite

Recruteurs, je veux vous parler de l’intelligence artificielle…

Recruteurs, je veux vous parler de l’intelligence artificielle…

30 Nov 2016

Big data, analytics, recrutement prédictif… Ces mots font désormais partie du vocabulaire des recruteurs. Pour une raison simple : leur métier est train de changer. Toute la partie sourcing, qui consiste à identifier les talents et gérer des CVthèques, peut être automatisée.
Mais attention ! Selon Saad Zniber, co-fondateur de Yatedo, les modèles prédictifs ou les usages RH des Big Data sont loin d’avoir révéler tout leur potentiel. En effet, ils reposent encore trop sur la subjectivité humaine pour être réellement pertinents.
Afin d’éviter ces écueils et améliorer les pratiques, Saad Zniber préfère parler d’intelligence artificielle. Vous trouverez ci-dessous sa Tribune.

Dans le travail de tout recruteur, il y a incontestablement une partie très rébarbative. Lorsqu’on recherche un profil, il faut diffuser une offre d’emploi puis trier les candidatures et enfin contacter les profils retenus. Ces processus peuvent être automatisés et gérés beaucoup plus efficacement par une intelligence artificielle. Non seulement le recruteur gagne du temps, mais il gagne aussi en qualité !

Le sourcing est un processus critique. S’il est raté, la valeur ajoutée du recruteur devient nulle. Aujourd’hui, il est donc préférable de confier le sourcing à des algorithmes. Pourquoi ? Car même chez les recruteurs les plus expérimentés, qui ont constitué au fil des ans un carnet d’adresses impressionnant, leur performance en sourcing n’arrive pas à la cheville des capacités d’une intelligence artificielle. En effet, quand un bon recruteur active un réseau susceptible de toucher plusieurs milliers de candidats, l’outil gère lui des dizaines de millions de profils. Pour autant, la quantité est-elle forcément synonyme de qualité ? Si on utilise le bon outil avec le bon modèle, alors oui !

Lire la suite

Les artistes doivent-ils avoir peur de l’intelligence artificielle ?

Les artistes doivent-ils avoir peur de l’intelligence artificielle ?

28 Nov 2016

Et si un algorithme vous touchait plus que Mozart, Ennio Morricone ou The Beatles ? Introduite sur les plates-formes musicales pour la recommandation, l’intelligence artificielle s’attaque dorénavant à la création. Notes, tempo et mélodies inclus. De quoi concurrencer les artistes ?

Lire la suite