De plus en plus, les entreprises entendent dire que l’écosystème local est la ressource majeure de leur développement. Et c’est vrai qu’un système d’information solide et connecté vers l’extérieur est devenu incontournable pour gérer les relations de coopération, de complémentarité et même de concurrence entre les différents acteurs. Mais comment positionner son entreprise comme animateur de son écosystème ?

Les avantages d’un système d’information connecté avec l’écosystème

La mise en place d’un système d’information connecté avec l’écosystème offre de nombreux avantages, aussi bien en matière de collecte de données qu’en termes de valorisation et de transparence.

La réception des données

Le système dispose d’un IoT permettant à des objets munis de capteurs d’envoyer et de réceptionner des données via un espace de stockage externe. De nombreuses entreprises utilisent également le concept de Big Data pour entrer et traiter une gigantesque quantité de données brutes. De ces données, sont ensuite extraites les informations les plus pertinentes en fonction du secteur de l’entreprise, autant d’un point de vue marketing que d’un point de vue commercial.

La valorisation des données

Les solutions Big Data jouent un rôle essentiel dans le traitement des données obtenues. Après avoir été envoyées dans des “Data Centers”, les données sont triées et analysées avant d’être renvoyées en minimisant le délai de latence. Le tout est fait dans le plus grand respect des règles de sécurité et en parfaite transparence.

Des services complémentaires

Cet écosystème permet à l’entreprise étendue d’accéder à une vision globale et précise de son marché et de sa clientèle. C’est aussi un excellent moyen de créer de nouveaux services visant à faciliter le quotidien, notamment grâce aux interactions entre les objets connectés et les smartphones. L’entreprise pourra également développer sa propre application afin de créer un système automatique de récupération de données. Il faudrait bien sûr porter attention à la sécurité de connexion.
Toutes ces connexions pourront fonctionner dans les deux sens grâce à la mise en place d’interfaces avec les partenaires, les fournisseurs et les clients.

Une connexion facilitée pour l’entreprise étendue

L’enjeu de connexion pour l’entreprise est essentiel pour alimenter le lien entre les partenaires, les clients et les sous-traitants. Cette ouverture permet en effet d’animer son écosystème en mettant en place des actions marketing qui prendront tout leur sens. Cette intelligence peut aussi servir à construire un plan média digital performant, à identifier les régies les plus pertinentes, à imaginer des dispositifs d’animation sociale et à orienter intelligemment la production des différents contenus éditoriaux. Ce concept d’entreprise étendue implique de nouveaux défis pour les services RH, qui devront apprendre à externaliser les savoir-faire et les compétences tout en sécurisant les flux de données. Ce concept, complexe à mettre en œuvre, permet d’avoir une vision globale et de suivre les transformations de l’entreprise autour d’un langage commun facilitant la transmission des données et des informations.

L’API Management dans un environnement sécurisé et évolutif

La gestion des API, aussi appelée API Management, permet de gérer le cycle de vie complet des API et d’accroître l’activité numérique de l’entreprise. Elle inclut la gouvernance des microservices afin de globaliser et de rationaliser le processus du début jusqu’à la fin. L’API Management réfère aux processus de distribution, de contrôle puis d’analyse des API. Son objectif est de permettre aux entreprises de surveiller l’activité des données et d’animer leur propre écosystème en s’assurant que les besoins des développeurs sont satisfaits et que les applications exploitées sont efficaces. Pour être performante et faciliter la vie des entreprises, la gestion des API doit être à la fois fiable, flexible, économique, rapide et qualitative.